Conférences et échanges

Des conférences, échanges et débats sur le thème de la 12 ième édition et sur des sujets d'actualités au Burkina Faso et en Afrique

Ateliers de formation

Des ateliers de formation en techniques d'extraction de fer, et des séances pratiques en confection de masques dodo

Spectacles grand public

Des spectacles grands publics d'artistes tradi modèrnes et un concert en marge de la clôture de la 12 ième édition

Concours
de danse

Un concours de danse mettant en compétition des troupes et groupes musicaux des treize régions du Burkina Faso

A propos du festival

about-image

Thème : « Rôle du forgéron dans la cohésion »

Dans le but de permettre à la région du Centre-Nord du Burkina Faso d’avoir son événement et de faire la promotion de ses œuvres culturelles, l’Association PASSATE s’investit dans différentes activités culturelles dans cette région.

Plusieurs activités ont été menées dans cette région dans le but de promouvoir la culture et aussi et surtout la sauvegarde du patrimoine culturel. Afin de permettre aux Hommes de la culture et ceux désireux de se former, d’émerger et de se professionnaliser dans un cadre professionnel et propice, l’Association PASSATE a initié le festival de musique et de danse, intitulé Wed Bindé. Véritable plateforme de promotion culturelle, d’échanges de connaissances, de partages et de mise en exergue des capacités culturelles des artistes de la région du Centre Nord qui se frottent aux artistes des autres régions du Burkina-Faso, de la sous-région de l’Afrique de l’Ouest et de certains pays d’Europe.

Fort de ses vingtaine d’années d’expériences, l’association BASSATE présente la … édition du festival Wed Bindé. Nous aurons des rencontres professionnelles, et des conférences dans le but de créer des espace d’échanges, de rencontres, d’apprentissages et de brassage culturel afin d’atteindre nos différents objectifs. Pour joindre l’utile à l’agréable, nous aurons une programmation d’animations culturel avec des artistes venu de divers horizon.

L'Association Culturelle PASSATÉ (ACP)

L'Association Culturelle Passaté (ACP) est l'émanation d'un groupe d'hommes et de femmes du Sanmatenga très soucieux du devenir de la riche potentialité culturelle de la région.

L'Association a constaté une léthargie culturelle de la région, et pire, la disparition de certains savoirs et savoir-faire traditionnels qui auraient pu inspirer la jeunesse en ces temps de mondialisation tous azimuts.

Les missions

01 - Promouvoir une professionnalisation des métiers d'arts par l'organisation régulière d'ateliers, de stages de formations et de séminaires ;

02 - Soutenir et entreprendre des actions visant à l'épanouissement des artistes

03 - Créer des espaces de formation, de rencontres et d'échanges pour les artistes.

04 - Faire de la région une destination touristique

Les Animateurs

- Président : BAMOGO S. Jacob

- Vice-Présidente : Mme GermaineOUEDRAOGO

- Secrétaire Général : Issaka SAWADOGO

- Secrétaire à l'organisation : Kogoraogo SAWADOGO

- Secrétaire à l'information : Victorine Wendiyam BAMOGO

- Trésorier Général : ADAMA SAWADOGO

- Administrateur : Seita BAMOGO

Message du président

Bienvenue sur notre nouveau site internet.

Fort de ses vingtaine d’années d’expériences, l’association PASSATE a su conduire onze éditions du Festival wedbindé de KAYA qui un événement culturel majeur de notre pays le BUrkina FASO.
Elle organise la douzième édition qui se tiendra du 24 au 27 Nomvembre 2022 à KAYA dans la province du Sanmatinga sous le thème : Rôle du forgéron dans la cohésion.
En outre elle mène le combat de la préservation et de la conservation des fournaux d'extraction de fer de nos ancètres depuis le 15 ième siècle.
La survie de ce savoir faire des forgerons est menacée. La colonisation et ses contreintes, puis l'importation de produits occidentaux manufacturés ont porté un coup fatal à cette production métallurgique traditionnelle. Les recherches du Pr.

Jean-Baptiste Kiéthéga nous assurent que les derniers hauts fournaux de production traditionnelle du fer se sont éteints juste après le seconde guerre mondiale.

Avec la disparition progressive des derniers détenteurs de ce savoir technique, c'est tout un pan du patrimoine immatériel du Burkina Faso qui risquait de disparaître sans l'intervention décisive de l'Association "Passaté" ("ne finira jamais" en mooré).Nous ne devons pas laisser disparaître ce que nous avons reçu comme richesse de nos parents"

Le festival Wedbindé de Kaya

Le festival Wed Bindé dans le but de contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel et dans l’optique de contribuer à une dynamique sociale positive portera sur le rôle du forgeron dans la cohésion sociale.

Plusieurs activités seront menées pour sensibiliser les populations sur l’importance de la place des forgerons dans la cohésion sociale et les encourager aux respects des valeurs traditionnelles qui ont toujours servis de havre de paix pour notre pays.

Nous aurons ateliers de formations, des spectacles pluridisciplinaires, des conférences, thé débats, rencontres et échanges autour du thème « rôle du forgerons dans la cohésion sociale » pour permettre un espace de partages de connaissances et d’apprentissages .

Le festival Wed Bindé est un évènement qui verra la participation d’artistes venu principalement de l’Afrique et aussi d’autre pays départ le monde.
Artistes professionnel et formateurs liés aux arts de la scène, diffuseurs, journalistes, entrepreneurs culturels, invités officiels et observateurs ainsi que les troupes amateurs.

Le défi qu’entend relever le festival Wed Bindé est de donner un espace d’expression à toutes les formes d’esthétique. Initié par l’association PASSATE, ce festival ce veut d’être une véritable plateforme de promotion de patrimoine culturel, un creuset de rencontre, d’échanges de connaissances, de transmission de message formateur, de partages et de mise en exergue des capacités culturelles des artistes de la région du Centre Nord qui se frottent aux artistes des autres régions du Burkina-Faso, de la sous-région de l’Afrique de l’Ouest et de certains pays d’Europe.

En Afrique, les forgerons forment généralement des groupes sociaux endogames. Ils sont indépendants, quasi internationaux, un forgeron est partout « chez lui » où se trouve une forge et peut s'établir là où il le désire, là où il est sollicité. Le forgeron est un homme de paix, un intercesseur. Il est reconnu pour son rôle de médiateur dans les conflits.

Son intervention volontaire, où à la demande des habitants des villages concernés en cas de guerre ou de querelles graves de familles, est considérée comme sacrée, et en ce sens ne doit pas être refusée. Dans une société qui se voulait un havre de paix, le forgeron était chargé du maintien de l’ordre social.

01 -
Promouvoir les potentialités culturelles, valoriser le patrimoine culturel de la région du centre nord et du Burkina pour une dynamique sociale positive;

02 -
Informer et sensibiliser les populations sur le rôle du forgeron dans notre société ;

03 -
Mettre en place un creuset d’échanges et de connaissances autours des valeurs culturelles et Artistiques ;

01 -
Offrir un cadre d’expression et de brassage aux troupes Wed-Bindé et aux autres sensibilités artistiques;

02 -
Contribuer à la valorisation du patrimoine culturel du Burkina Faso en particulier, et africain en général pour la cohésion sociale ; Redorer la place du forgerons et son apport dans le processus de la cohésion sociale ;

Permettre une plateforme une plateforme de dialogue sociale pour la paix, de transmission de message formateur qui promeut un déclic pour un changement de comportement pour une dynamique sociale positive ;

03 -
Créer une confrontation d'idées autour du terrorisme, de l'extrémisme violent et de contribuer à la recherche de pistes de solution pour des issus de sorti de crise ;

04 -
Créer un cadre de formation, de renforcement de capacité, de donner et du recevoir, de diffusion et de coproduction; Permettre une plateforme de communion artistique et culturelle;

En Afrique plusieurs pays connaissent des troubles causés par ce terrorisme. Les pays du sahel en sont fortement touchés depuis quelques années. Il nous appartient de sensibiliser les populations pour un monde de paix. La paix est le pilier du developpement d’un pays, on ne peut pas parler de developpement sans paix. Pour que la paix puisse etre notre quotidien il faudrait favoriser une culture de pardon et de tolerence. La paix s’accuère par un synergi national, un conjugaison des efforts d tout les citoyens. Au Burkina Faso, le premier pulié de cette paix dans notre société est basé sur le respect de nos traditions et coutume. Ce qui nous amene à mettre en avant la place qu’occupe les forrgerons dans notre tradition…

Le forgeron jouit d’une grande considération sociale. C’est un homme de paix, un intercesseur. Sa neutralité politique et son pouvoir mythique lui valurent d’être considéré au-dessus de tous pour dire objectivement les choses et recommander l’entente. Dans une société qui se voulait un havre de paix, le forgeron était chargé du maintien de l’ordre social. Il est le médiateur qui réconcilie les foyers, les familles, les clans et les ethnies en conflits. Il participe de ceux qui intercèdent pour tisser des liens matrimoniaux ou pour sceller des amitiés. Sans se confondre au griot, le forgeron est un être dont la parole a de la valeur. L’on considère que « la parole du forgeron est douce; entendons pas là, qu’elle ne peut être mensongère mais qu’elle apaise, qu’elle ouvre la voie à la médiation. » Il est interdit à quiconque de refuser l’intermédiation du forgeron dont la parole est considérée comme sacrée. Tout conflit doit pouvoir être réduit par l’intervention du forgeron qui est le maître du feu de la forge qui liquéfie le minerai de fer. Il suffit que le forgeron dépose son marteau dans une concession pour que le différend qui divisait les membres connaisse un arrêt en attendant d’être résolu à travers le pardon et la réconciliation. Pour mener à bien sa mission, la personne du forgeron bénéficiait d’une impunité qui faisait que le roi ne pouvait ni le réduire en esclave ni le faire exécuter.

Nous avons choisi de mettre en avant cette pratique ancestrale pour cet évènement afin de facilité l’intervention des forgerons dans le processus de retour de la paix au Burkina Faso. Un cadre de rencontres, d’échanges, d’éducation, de mise en exergue des capacités culturelles des artistes de la région du Centre Nord qui se frottent aux artistes des autres régions du Burkina-Faso, de l’Afrique et du monde en général à travers un programme riche et varié sera proposé pour atteindre les différents objectifs assignés à cette édition du Festival Wed Bindé.

Composé de différentes activités, le festival Wed Bindé débutera le ………. avec une conférence de lancement. Nous aurons des ateliers de formation, des thés débat, des conférences débats, des spectacles grand publique (voir le programme détaillé) 01-
Conférence de presse
02-
Un atelier de formation
03-
Conférence
04-
Thé débat
05-
Spectacles grands publics

Afin de réussir la communication autour de l’évènement, un chargé de communication est recruté par l’organisation. Il sera appuyé par une commission pour mener à bien son travail. Un projet de communication est élaboré juste après son recrutement. L’objectif majeur de la médiatisation, tant à l’intérieur du Burkina Faso, plus spécifiquement à Kaya, tentera de faire connaître largement l’événement auprès des publics cibles et susciter une participation massive de la population. A l’extérieur du pays, l’objectif sera de promouvoir l’évènement.

Plus spécifiquement, la campagne de communication devra permettre de :
01-
Développer la notoriété de l’événement au plan national et international ;
02-
Valoriser l’image du Festival Wed Bindé, à travers des supports diversifiés et une distribution efficace desdits supports ;
03-
Susciter la participation massive du public de Kaya à l’événement.

Les cibles sont les suivantes:
01-
Les artistes et acteurs culturels;
02-
Les institutions nationales et internationales;
03-
Les opérateurs économiques ;
04-
Les médias ;
05-
Le grand public.

Notre Galerie Photos

Move to scrolling

Le bureau Exécutif

Move to scrolling

Nos Vidéos

Retrouver nos publireportages, vidéos sur le terrain, etc...

Installation de fourneaux d'extraction à Limoges

Les membres de l'association culturelle PASSATÉ ont installé un fourneaux d' extraction du fer à Limoges en france

fabrication de fourneaux d'extraction de minerais

processus complet de fabrication de fourneaux d'extraction de minerais

Forge et Tradition

Documentaire sur la forge et la tradition

Danse chorégraphique traditionnelle warba

Troupe de danse chorégraphique warba

Incantations du feu

Rites d'incantations du feu

Troupe de danse de Pissila

Chorégraphique warba de la troupe de danse de Pissila

3ième Édition du festival Wedbindé

Publireportage de la 3ième Édition du festival Wedbindé

Nos partenaires

Actualité et Presse

Move to scrolling

Nous Contacter

Festival Wedbindé

12 ième Édition

Du 24 au 27 Novembre 2022

Lieu

Ville de KAYA

Association PASSATÉ

Antenne KAYA

Secteur N° 6

N° Téléphone

Siège OUAGA

(+ 226) 70 25 07 64

Antenne KAYA

(+ 226) 76 66 60 20

E-mail

Le Festival

info@festivalwedbinde.org

Le Président

mogoba89@gmail.com

Nous Écrire

Envoyez nous vos messages via notre formulaire en ligne